Tag: Satanic Surfers

Les SATANIC SURFERS légendes du hardcore mélodique suédois sont de retour avec un nouvel album Back From Hell

Et oui 13 ans après Taste The Poison les Satanic Surfers sont enfin de retour avec un nouvel album. Pendant ces 13 années ils se sont séparés, ont joué dans d’autres groupes comme Atlas Loosing Grip, Sista Sekunden ou encore Terrible Feelings (beau palmarès!) et se sont reformés vers 2014 pour quelques dates. Alors, après l’excitation de l’annonce de ce nouvel album, deux titres The Usurper et Catch My Breath qui mettent le feu au poudre annonçant un retour en force, qu’est-ce qu’il reste une fois que Back From Hell a tourné moult fois sur la platine ? Il reste un très bon album de hardcore mélo qui rappelle les meilleurs moment de la scène Suédoise des années 90 et surtout la grande période des Satanic Surfers. On y retrouve tous les ingrédients, des morceaux bien speed avec une batterie à 200 à l’heure et des riffs typiques des Satanic Surfers, des solo puisant leurs inspiration dans le métal, une grosse basse bien présente et un Rodrigo à la plume toujours aussi acérée. C’est toujours excitant et flippant à la fois de voir un groupe qu’on a adoré revenir avec un nouvel album surtout dans le cas d’un groupe qu’on écoute depuis au moins 20 ans. Après l’écoute de ce nouvel album et surtout après les avoir vu en concert à Paris dans un Gibus totalement hystérique je peux affirmer que les Satanic Surfers sont bel et bien de retour et aussi en forme qu’à leur début.

 

Quelques mois avant la sortie de l’album un 7″ est sortie avec en face A The Usurper et en face B Skate, Don’t Care, qui ne figure pas sur l’album mais qui aurait largement mérité.

SATANIC SURFERS – Back From Hell nouvel album

Back From Hell le nouvel album de Satanic Surfers (Hardcore Mélodique/Suède) sortira le 13 Avril et s’accompagne d’une tournée qui passera à Paris au Gibus le 26 Avril. Deux titres ont déjà été dévoilé « The Usurpers » et « Catch My Breath » qui a aussi son clip.

 

© 2018 Chant Øf Anger

Theme by Anders NorenUp ↑