Le samedi 13 janvier aura été marqué par un concert absolument énorme de AMENRA à la Gaîté Lyrique (Paris) et par la découverte de NNRA qui ont eu la lourde tâche d’assurer leur première partie.
Originaire de Paris les 5 membres de NNRA jouent un post-(black?) métal instrumental et atmosphérique extrêmement bien maîtrisé. Pour ceux/celles qui auraient pris peur en lisant le mot « black métal » ne partez pas tout de suite car NNRA est bien loin de l’univers de Darkthrone et se rapprocherait plus sur quelques mélodies de Mogwai (ce magnifique passage à la 29ème minute!) pas hyper black métal pour le coup… En concert, l’immersion est totale, le groupe est caché derrière une toile sur laquelle est projetée une superbe vidéo en noir et blanc assez hypnotisante (voir la vidéo ci-dessous) qui permet de se laisser porter par les envolés mélodiques et les drones. La musique de NNRA est tiraillée entre la lumière et les ténèbres, tout au long de cet unique titre de 40 minutes on ne sait jamais de quel côté nous allons nous faire embarquer.
L’album est disponible sur leur bandcamp en vinyle ou en téléchargement (prix libre).

https://www.nnraproject.com/