Alors que les australiens de Clowns nous avaient habitué à un Hardcore Punk brut et sans fioriture avec leurs albums précédents « Bad Blood » et « I’m Not Right », ils bousculent leurs fans avec ce nouvel album où ils explorent avec succès le Rock Psyché et les titres plus mélodiques tout en gardant cette énergie Punk qui les caractérise.
Lorsqu’on lance « Lucid Again » et que le premier titre éponyme débute, le réflexe est de vérifier si on ne s’est pas planté de disque, car à la place des gros riffs Hardcore et des hurlements de Stevie Williams on se retrouve avec des plans Psychés, une voix discrète (limite chuchotante) et un gros solo bien sous acid qui clôture le titre. Clowns vient de nous scotcher sur place, un gros FUCK à tout ceux qui aiment écouter les mêmes albums encore et encore. Le groupe change, évolue et nous le fait bien sentir dès le départ et tout au long de l’album. Car si on retrouve bien le Punk Hardcore qui les caractérise sur « Like a Knife at a Gun Fight », « Dropped My Brain », « Noise in the Night », « Destroy the Evidence », « Painfull Truth » et « Fifteen Minutes of Infamy » on sent que « Lucid Again » marque un tournant dans leur carrière, une envie de sortir de leur zone de confort. « Not Coping » qui clôture l’album en est un exemple parfait, un long titre de 9’12 hyper mélodique qui évolue en un trip laissant la place à de longues plages instrumentales, « solo » de batterie, riffs de guitares pleins de reverb, mélodies répétitives et entêtantes se laissant le temps d’évoluer lentement vers un final sonique et explosif. Un des meilleur titre de l’album! Petite déception tout de même avec le titre « Pickle » qui, même si c’est un bon morceau, est peut-être le moins inspiré car trop copié/collé du groupe Fucked Up, l’intro du titre, le son des guitares, le rythme de batterie tout à goût de Fucked Up, c’est assez déroutant… On peut entendre cette influence dans l’intro de « Destroy The Evidence » (qui sonne comme « Triumph of Life ») mais aussi parsemée dans plusieurs morceaux de l’album. Il serait intéressant de savoir si c’est une véritable influence ou pas.
Passé la surprise de ne pas retrouver les mêmes ingrédients que dans les précédents albums/EP, « Lucid Again » s’avère être un excellent album de Punk, car, même si les influences sont multiples, Clowns respire le Punk et l’énergie qu’ils y mettent ne trompe pas.

Website: www.clownsband.com
Facebook: https://www.facebook.com/clownsband/