Dix ans séparent ‘Attempted Suicide’ et ‘Machine Response‘, dix ans qui n’ont eu aucune emprise sur la musique de Career Suicide.

En écoutant ce nouvel album c’est assez étonnant de retrouver absolument tout ce qui a fait la renommée du groupe, des titres bien rageurs et puissants, tout en gardant des mélodies catchy. Même si le son a évolué on retrouve la même rage dans la voix et les mêmes riffs incisifs Punk Hardcore. En commençant par un titre aussi énorme que « Cut And Run », les canadiens mettent la barre assez haute car c’est une petite bombe US Hardcore 80‘s hyper efficace, blindé de tout ce qui rend fou, larsens, solo, batterie qui part dans tous les sens et un Martin Farkas fidèle à lui-même au chant. Les titres suivant restent toujours à la hauteur de cette entrée en matière et des morceaux comme « Break Away », « Borrowed Time », « Distractions » ou encore « No Walls, No Curtains » sont des classiques instantanés et risques de provoquer de gros pétages de plomb en concert. Ils se permettent même de réduire le tempo avec « Blank Expression », titre le plus long de l’album du haut de ses 3 minutes 45, mais aussi le plus mélodique et avec « Taking You With Me » et son intro au piano assez surprenante quand on vient de se prendre 20 minutes de salves Hardcore. Si vous aviez le moindre doute sur le retour de Career Suicide vos craintes devraient se dissiper au bout de 10 secondes, grand maximum. Bref, rendez service à vos oreilles, écoutez Career Suicide !!!